Archive pour la Catégorie 'Local'

Page 2 sur 2

2ème volet organisation du Forum du Développement social

Vendredi 23 Octobre 2009 – 19H00

A la Kuizin 36, rue Bernard, Belle de mai 13003 Marseille.

 

   appelcrap.jpg

Forum du Developpement Social des Quartiers Populaires (1er volet)

Forum des Associations et des Habitants des Quartiers Populaires

A l’heure où les uns débattent de la nécessité de primaires à gauche et que les autres continuent à enterrer le peu d’acquis sociaux restant aux couches populaires, aux salariés et aux précaires tout nous porte à croire que l’urgence pour nos quartiers réside dans une prise en main déterminée et organisée de notre avenir collectif.

La solidarité, la justice sociale, l’égalité des droits et la citoyenneté pleine et entière sont des valeurs qui ne sont plus reconnues pour les habitants de nos quartiers, a défaut d’être assumée par la classe politique cette réalité est effective dans notre quotidien !

Nous réclamons un égal accès à l’éducation, à la culture, à l’emploi, à la santé et au logement, nous réclamons une réhabilitation sociale d’ampleur de nos quartiers pour que nous puissions y vivre dans la dignité, la sécurité et le respect mutuel.

Le Forum Social des Quartiers populaires s’articulera autour de réunions citoyennes qui traiteront chacune de thématiques spécifiques :

Cadre de vie (logements, transports, services publics…)

Accès à l’emploi (formation, zones franches…)

Education populaire et Solidarités associatives

Finances publiques et Politiques associatives

Lutte contre les discriminations

Accès à la culture et reconnaissance des cultures urbaines

Quartiers populaires et Politique internationale

Ces thématiques recouvrent de façon non exhaustive les problématiques auxquelles sont confrontés nos publics et elles constituent une part non négligeable du travail de terrain des acteurs associatifs de nos quartiers, la démarche du Forum comme son intitulé l’indique consiste a créer un espace démocratique de réflexion ouvert à tous les types d’expertises possibles mais plus particulièrement à celle des habitants, parce qu’il s’agit d’élaborer une analyse et des propositions qui ne soient pas des réflexions « hors sol » coupée de la réalité. Le Forum prône l’Éducation Populaire comme moteur de sa réflexion, en rappelant que ce concept ne vaut que si la transmission pédagogique est multipolaire et réciproque, il ne s’agit pas d’éduquer les gens mais de réfléchir ensemble à nos problèmes et aux alternatives que nous trouverons pour les dépasser.

Nous appelons tous les camarades militants associatifs et politiques, ainsi que toutes les personnes, jeunes et vieux qui se sentent concernés par le devenir de nos quartiers et qui ne se résignent pas à nous rejoindre dans ce projet et a construire ensemble l’émergence d’une véritable prise de conscience populaire capable de renverser la dynamique négative dans laquelle nos quartiers ont été enfermés depuis des décennies.

1er volet du FSQP le Vendredi 11 Septembre 2009 à 18H30- Local Picon – 218 Chemin de Ste Marthe Campagne Picon bat F2 – 13014 Marseille

Collectif de Réflexion et d’Action Populaire

fsqpmarseille@yahoo.fr

Charles Hoareau est libre!

charleshoareau.jpg

Marseille, le21 Mai 2009 

Charles Hoareau n’est pas seulement une figure du syndicalisme, les habitants de nos quartiers connaissent  l’homme qui se bat au coté des sans papiers, des travailleurs sans emplois, des mal logés et qui sur le terrain des luttes sociales ne cède pas un pouce à l’oppression ultralibérale. Sa garde à vue dans le cadre de son implication solidaire au mouvement des salariés d’ADOMA est un signe des temps, déjà des circulaires courent d’association en association pour obliger ces dernières à dénoncer les sans papiers, on criminalise la solidarité et les actions syndicales  en condamnant des grévistes  et des travailleurs en lutte comme ceux de Continental, de Caterpillar, d’EDF et des chantiers navals et l’on essaie d’en faire de même pour toutes les résistances, l’intimidation et la répression sont aujourd’hui les seules réponses que le pouvoir apporte au contexte de crise actuel. Nous sommes consternés par cet état de fait et par la manière dont notre ami Charles a été traité, nous nous réjouissons de sa libération et nous réclamons que justice soit rendue aux salariés d’ADOMA.

Reçois, Charles, l’expression de notre immense affection et de notre indéfectible soutien.

 

Quartiers Nord/Quartiers Forts 

Lettre ouverte de protestation contre la participation d’Elus Marseillais à la Manif du CRIJF du 11/01/2009

Marseille, le 14 Janvier 2009  Lettre ouverte adressée à Mesdames & Messieurs Roland Blum, Sylvie Andrieux, Antoine Rouzaud, Janine Ecochard, Garo Hovsepian… 

Madame, Monsieur,

C’est avec stupéfaction que nous avons appris votre participation à la manifestation organisée, le 11 Janvier 2009 par le Conseil Représentatif des Instances Juives de France, manifestation qui avait pour but de soutenir l’armée Israélienne dans l’agression qu’elle mène actuellement à Gaza.

Nous citoyens marseillais, électeurs et électrices habitants les quartiers populaires, qui ont largement contribués à vos élections et réélections respectives, sommes ulcérés par la rupture de la neutralité républicaine qui prévaut  dans ce type de question et qui aurait du vous amener à une immense retenue dans vos implications partisanes.

En tant que simple citoyen le fait de soutenir le peuple palestinien ou l’armée Israélienne relève d’un choix personnel a défaut d’être un choix moral et il s’agit en démocratie d’un droit fondamental ;

En tant que grands Elu(e)s  vous n’êtes pas sans savoir que la préoccupation actuelle des pouvoirs publiques français est le maintien de la cohésion sociale et la lutte contre « l’importation du conflit du Proche Orient » dans l’hexagone. Pensez-vous que le fait de défiler dans les rues de Marseille en manifestant pour soutenir les agissements criminels du gouvernement Israélien soit la marque d’une quelconque sagesse ou d’un courage particulier inhérent à la charge républicaine dont le peuple souverain vous a donner mandat ?

Entendons-nous bien, outre le fait qu’aucune des associations ou des nombreux citoyens engagés que comptent  vos Mairies d’arrondissements, vos  circonscriptions  électorales ou vos cantons , n’a eu « l’outrecuidance » de vous appeler à venir manifester votre soutien au peuple Gazaoui martyrisé , nous nous attendions, à tout le moins, de votre part à des appels à la paix et a l’arrêt des hostilités ; Au lieu de cela vous vous engagez de façon explicite dans le soutien indéfectible à la politique de l’état d’Israël .

Dont acte, nous n’engagerons pas avec vous une polémique sur les raisons de votre parti pris , vous avez votre conscience pour vous, par contre nous vous demandons des comptes sur le fait d’avoir engagé vos mandats républicains dans cette manifestation !

Nous attendons de savoir quelle est la justesse de cette cause que vous défendez malgré les nombreux rapports des ONG présentes sur place, malgré les protestations unanimes de la classe politique française (dont vous faîtes partie), malgré les images d’horreurs qui nous parviennent quotidiennement de la bas, malgré l’escalade vertigineuse du chiffres des civils tués.

Nous attendons de vous une explication rationnelle, politique et humaine de votre participation à cette manifestation, dont le fait qu’elle existe est déjà en soi une incongruité. Nous espérons que vous saurez éviter les poncifs habituels et les lieux communs  usités lorsqu’il s’agit de répondre a ces questions.

Nous vous rappelons le contexte de la crise actuelle (qui dure depuis 60 ans, bien avant le Hamas, l’OLP…).Le conflit du Proche Orient est un conflit de type colonial dans lequel il y’a un occupant (Israël) et un occupé (la Palestine). L’état d’Israël est la 4ème puissance   militaire du monde, Israël est  fort, il est pérenne et les fables sur sa possible destruction ne font plus partie de l’argumentaire des discussions sérieuses, de plus Israël utilise aujourd’hui un arsenal terrifiant de puissance  composé d’armes conventionnelles et d’armes non conventionnelles (bombes au Phosphore, munitions enrichies à l’Uranium appauvri…) ; en face le Hamas est une milice qui résiste avec des roquettes au milieu de la population civile parce que la topographie du théâtre des opérations est celle-ci : Gaza c’est 1,5 Million d’habitants sur un territoire de 360Km². De plus vous êtes toutes et tous rompues aux stratégies de négociations et vous savez donc que c’est le plus fort, en l’occurrence Israël, qui détermine le type de négociation et jamais l’inverse, par conséquent la violence ou la pacification du conflit dépend de la volonté du plus fort.

Nous vous rappelons aussi, parce que les chiffres sont tragiquement têtus qu’en 3 semaines de combats il y’a du coté palestinien près de 1000 victimes civiles dont 400 enfants, coté Israélien 5 morts…et les roquettes continuent de tomber sur Sdérot et le sud d’Israël. Un bilan qui prouve l’absurdité de la solution militaire que le gouvernement Olmert  a engagé et que vous soutenez !

Pouvez vous, Madame, Monsieur, nous citer une cause au monde, aussi sacrée soit t’elle, qui justifie le sacrifice de 400 enfants…même palestiniens !

Nous terminerons par la citation suivante du philosophe Michael Walzer qui met en perspective la réalité de ce drame :

 « le tir au pigeon n’est pas un combat entre combattants. Lorsque le monde se trouve irrémédiablement divisé entre ceux qui lancent les bombes et ceux qui les reçoivent, la situation devient moralement problématique ». 

Recevez, Madame, Monsieur, l’expression de notre incommensurable affliction.

PREMIERS SIGNATAIRES :

Quartier Nord – Quartier Forts – Femmes En Noir – Palestine 13 – JMF … 

Armelle Chevassu – Otmane Aziz – Charles Hoareau – Vincent Geisser -  Casanova Danielle – Gavino René – Bensaada Mohamed –  Elisabeth Cadic – Pierre Hethener – Anne Marie Le Pagnol – Jacques Pradel – Catherine Lefevre – Jean Marc Robert – Kader Mostefaoui  - Eric Olivier – Magali Braconot – Andre Blanc – Corinne Beurrier – Odile Mondon – Omar Bendjelloun – Eric Olivier – Francoise Jupiter – Antoine Cuadra– Grabsi Salim – Naïma Berbiche – Fatiha Kaci Chaouch – Fanny Dekkari – Rabha Attaf   

Vous pouvez signez cette pétition en ligne ci dessous: 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 
 

Les Photos de la conférence « Diversité ou Diversion? »

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Crise du logement!

Nos quartiers nord détiennent à eux seuls un triste record, 75% du parc locatif de Marseille (H.L.M) est concentré dans le 13, 14,15 et 16 arrondissements. La flambée immobilière de cette dernière décennie a fini de tuer le rêve de marseillaise et marseillais de devenir propriétaire dans leur quartier. Autrefois les HLM étaient une étape dans la vie d’un couple, voir un tremplin pour devenir propriétaire. Aujourd’hui, les HLM sont devenus un refuge, voir même un trésor. Le prix des oyers dans le privé n’en finit plus de crever le plafond « On à l’impression que les loyers sont indexés sur le prix du baril de pétrole « dixit Pierre. Au jour d’aujourd’hui ,il y a 32000 demandes d’HLM à Marseille pour seulement 4000 rotations ,le délai d’attente pour se voir attribuer un appartement est de
plus de 7 ans :voila la réalité. La mairie centrale de Marseille (Mr le Maire GAUDIN ) distribue quelques centaines d’appartements aux mairies de secteurs.
La commission d’attribution d’appartement dans les mairies de secteurs reste un sujet TABOU, vouloir en discuter avec nos élu(
e)s de secteurs devient un
véritable chemin de croix;du coup chez le simple citoyen ayant déposé une demande,elle est source de tous les fantasmes : »opaque », »piston », »intervention
d’élus ». »Si tu n’est pas pistonné,ce n’est même pas la peine d’espérer »dixit manu et Fatima des Micocouliers. Il faut changer tout ca, nous simple citoyens de ces quartiers n’avons jamais oubliés ce qui est marqué aux dessus des perrons des mairies: LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE. Pour lever toute ambiguïté rendons les commissions d’attributions TRANSPARENTE et PUBLIQUE.

GRABSI Salim

Paroles de lecteurs…Paroles d’électeurs!

Interview de Zohra G. 48 ans mère de 3 enfants habitante de st joseph par GRABSI Salim

GS : au lendemain des municipales que ressentez vous ?

ZG : nous avons eu beaucoup de promesses pour améliorer notre qualité de vie et surtout pour répondre a la crise du logement.

rendez vous compte aujourd’hui au 21ème siècle on loue des caves a 500 €/mois a usage d’habitation, mais où va-t-on ? Je m’inquiète pour l’avenir de mes enfants !

GS : qu’attendez vous de la nouvelle équipe municipale ?

ZG : qu’elle soit à nos cotés pour une meilleure école pour nos enfants avec des moyens plus spécifiques et mieux adaptés aux écoles primaires de nos quartiers et surtout qu’elle ne fasse pas la même erreur que l’équipe précédente !

GS : C’est-à-dire ?

ZG : qu’une fois les élections gagnées elle s’enferme dans sa tour d’ivoire, nous voulons des élus de terrains qui soient a nos côtés et qui répondent a nos demandes et ce quel que soit l’importance de l’élu (conseiller municipal, communautaire ou adjoint de mairie, Maire de secteur ou

conseiller général). Je peux vous affirmer que si les promesses ne sont pas tenues alors je rejoindrais le camp des abstentionnistes déjà très nombreux dans nos quartiers !

GS : merci pour votre franchise.

ZG : merci pour votre écoute.

GRABSI Salim

12



Bienvenue sur le blog du RC... |
Section du Parti socialiste... |
Le Nouveau Centre Montbard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai
| Le vécu Algérien