Mister No one et Dr Hyde

Logo QNQF 2015

Depuis quelques temps notre sénateur maire s’est rendu plus visible dans nos quartiers. Là où, contrairement à lui, vivent ces administrés. Depuis quelques temps, nous reviennent aux oreilles des scènes que l’on croyait appartenir à l’histoire des pratiques politiques de ces prédécesseurs qu’il a tant décriées. De visites d’associations terrorisées à l’idée de lui refuser l’entrée, à la descente express et en catimini à l’école de la Busserine. De promesses en promesses et de sourires tout en canines en mains serrées, notre sénateur-maire toujours affublé d’une protection policière et de ses sympathiques gardes du corps, entretient avec assiduité cette image sympathique que certains médias lui ont complaisamment construite.

Evidemment Mr RAVIER porte beau, il a une allure sportive, une dentition à plusieurs milliers d’euros, des costumes sur mesures et la raie impeccable à droite (évidemment) de son crâne. L’ensemble dégage une mâle assurance et lui permet de séduire (ceux qui veulent être séduits) les gens au premier abord.

Pourtant Mr RAVIER est au FN par conviction, il admire plus que tout Jean Marie, mais est assez pragmatique pour mettre en œuvre les stratégies protéiformes de « dédiabolisation » de Marine, Louis et Florian…Et c’est là que nous en venons à l’essentiel du message que nous adressons en particulier à nos voisins, à nos familles qui vivent dans ces quartiers. Mr RAVIER ne se soucie pas de vous, de votre confort, de vos espoirs ou de l’amélioration de vos conditions d’existence ! Non Mr RAVIER et le FN nous considèrent comme l’alpha et l’oméga de tous les problèmes de Marseille et de la France. Nous avons beaucoup entendu cette ritournelle effrayante du « Tous pourris » et de son corolaire immédiat qui se matérialise par un relativisme politique éminemment dangereux !

Nous ne sommes pas là pour faire peur, puisqu’apparemment le FN ne fait plus peur, mais alors allons plus avant dans la réflexion et discutons tranquillement des contradictions habilement déguisées en « bon sens » par le parti d’extrême droite.

Lorsque vous le croiserez demandez-lui ce qu’il pensait du cumul des mandats avant et après les avoir cumulés ?

Demandez-lui de vous parler de ce qu’il appelle avec ses amis l’immigration de peuplement et l’islamisation de la France ? Lisez ses tracts et vous y verrez les grandes lignes de cette thèse raciste du « Grand Remplacement » que Renaud Camus a offert comme contribution idéologique à toute la facho-sphère. Demandez-lui s’il ne s’agit pas d’un appel à la haine raciale qui ne dit pas son nom ?

Demandez-lui s’il pense que l’Islamophobie existe (juste pour rireJ) ?

Demandez à notre sympathique édile de vous expliquer ce qu’est la préférence nationale ? Où elle commence et où elle s’arrête ? Profitez-en pour en apprendre plus sur la différence qu’il fait entre les « Vrais Français » et les « Français de papier ». Il vous répondra, sans doute, qu’il est un authentique patriote. Et il fera là une erreur de vocabulaire parce qu’il n’est qu’un nationaliste (ultra) et que le nationalisme ombrageux n’est que le patriotisme sans l’honneur !

Il vous dira qu’il est républicain, et vous ne manquerez pas de lui faire remarquer sa relation fusionnelle avec ses amis de l’Action française. Il n’y verra peut-être aucune contradiction, même si ces camarades vomissent la République et qu’ils attendent le retour sur le trône de France de Louis 25 ou 26. Il répètera qu’il aime la République et vous aurez à l’esprit les mots de Zola : « La République est envahie par les réactionnaires de tous genres, ils l’adorent d’un brusque et terrible amour. Ils l’embrassent pour l’étouffer. »

Il vous parlera de sécurité et de racailles, ce terme restant assez vague dans sa bouche pour vous y ranger aussi le moment venu ! Il vous dira aussi qu’il est bien reçu partout où il va et qu’il n’a de problèmes qu’avec une poignée d’opposants gauchistes qu’il traite volontiers de « fils de Staline » ou de « Garde Rouge » ! Mais il nous trouvera là pour lui rappeler l’histoire de sa tradition politique et lui dire qu’il devrait se rappeler des dizaines de milliers de communistes et d’étrangers qui ont versé leur sang pour que la France survive au cataclysme nazi ! Il devrait se taire et repenser à ses aïeux politiques (dont il continue de se réclamer) qui ont collaborés avec l’occupant et concentraient leurs efforts sur l’élimination de l’ennemi intérieur. Idée qui est hélas redevenue d’actualité !

Avec ses amis du bloc identitaire, Vous lui direz EGALITE et il vous répondra IDENTITE !

Vous lui direz, enfin que vous n’avez pas oublié les victimes du racisme, et que vous continuez à penser à Rachid Bouaram et à Ibrahim Ali, qui n’avait d’autre tort que d’être arabe ou noir, d’être là au mauvais endroit et au mauvais moment !

Vous lui direz tout ça avec vos mots pour que nos quartiers ne soient plus jamais le mauvais endroit et le mauvais moment, dîtes lui que le FN n’est pas le bienvenu dans nos quartiers !

Bensaada Mohamed

Pour Quartiers Nord/Quartiers Forts!

0 Réponses à “Mister No one et Dr Hyde”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Bienvenue sur le blog du RC... |
Section du Parti socialiste... |
Le Nouveau Centre Montbard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai
| Le vécu Algérien