Manifeste pour l’égalité réelle.

  OUI    NOUS   POUVONS! 

discrimination.jpg

« L ‘élection de Barack Obama éclaire par un contraste cruel les manquements de la République française et l’écart qui nous sépare d’un pays dont les citoyens ont su dépasser la question raciale et élire pour président un homme qui se trouve être noir. L’Amérique a confirmé la validité d’un modèle démocratique fondé sur l’équité et la diversité. Quelle leçon! Nous autres Français, qui revendiquons notre universalisme pour faire pièce à cette diversité, devons bien écouter celle-ci. En négligeant sa propre diversité, la France désespère une large frange de sa jeunesse et l’empêche d’être fière de son pays. Nous sentons partout la crispation identitaire, des sifflements de La Marseillaise aux rappels à l’ordre civique qui restent vains et incompris. l ne faut pas s’étonner que la popularité d’Obama soit si forte ici : elle témoigne des aspirations de tous les enfants de la République, qui vivent par procuration une reconnaissance que la France ne leur donne pas. Elle trahit aussi la mauvaise foi de ceux qui saluent la victoire de la modernité hors de nos frontières, pour tolérer ici le statu quo. Pou rtant, la société française est l’une des plus métissées du monde. Mais quelle conception de l’homme faut-il se faire pour accepter que l’élite économique, politique, sociale y reste une chasse gardée ? Les pays qui réussissent à promouvoir l’égalité et la justice, ceux-là seuls auront leur place dans la mondialisation des hommes et des idées. Les autres sont condamnés à devenir des provinces de la démocratie, rétrogrades, décalées, hors du coup. Pour en sortir, nous avons besoin de politiques résolument volontaristes pour l’équité et la diversité. Il ne suffit pas de proclamer l’égalité pour la faire advenir : c’est un processus de longue haleine et non pas spontané, que nous avons le devoir et l’intérêt d’engager. 

Les Etats-Unis ont engagé en leur temps des actions positives qui ont fait émerger une classe moyenne noire qui a été l’antichambre de l’élite. Sans doute faut-il les adapter au contexte français. Mais nous en avons tant besoin ! La France est fatiguée des médiateurs, des organismes aux dénominations tonitruantes, des actes symboliques et des déclarations formelles. 

Avec l’arrivée d’Obama, on ne pourra plus faire très longtemps le coup de la diversité ennemie du mérite, ni justifier l’injustice par le principe d’égalité. Nous, acteurs de la vie publique, Français et Françaises de bonne volonté, soucieux de la promesse démocratique de notre pays, désireux de restaurer une conscience civique authentique, demandons la mise en œuvre  effective d’un programme minimal pour l’égalité réelle: Engager des politiques publiques qui combattent les conséquences sociales des discriminations. Systématiser les politiques volontaristes de réussite éducative et la promotion des talents dans les quartiers populaires. Promouvoir des politiques urbaines qui permettent de réaliser la diversité sociale et de peuplement.  Inciter fortement les employeurs et le premier d’entre eux, l’Etat, à mettre en place des politiques de promotion de la diversité, fondées sur l’obligation de résultat. Limiter les mandats électoraux pour forcer le renouvellement du monde politique. Soumettre les partis politiques à un pacte national de la diversité et organiser un Grenelle de l’égalité réelle et de la diversité. » 

Par Yazid Sabeg – Edition du JDD du 08/11/08.

 Bien entendu nous signons ce manifeste sans restriction; Pour autant nous insistons sur l’absolu nécessité d’un engagement contractuel sans réserve de l’état et des principaux acteurs politique du pays. Sans la ferme volonté politique des  responsables de tous bords  (à l’intérieur de la sphère démocratique) de vouloir changer les choses cet appel peut très vite retomber dans l’oubli et n’être que le symbole d’une initiative condamnée d’avance par toutes celles et ceux qui détiennent le pouvoir décisionnaire:  L’idée du grenelle est intéressante à condition que les conclusions dudit grenelle soit suivies d’effet et immédiatement soumises à l’examen de nos deux chambres parlementaires, de la sorte nous saurons rapidement si nos élites politiques sont prêtes à agir dans le bon sens ou si encore une fois comme pour d’autres« grenelles » et consultations il faudra encore repasser par les sempiternels atermoiements, diatribes exaltées et vaines polémiques dans lesquels beaucoup de nos représentants excellent! Osons les mots, il y’a une crise de plus dans notre pays qui s’ajoute aux autres, crise de la représentativité nationale, et les mots ne suffiront plus à masquer cette insalubrité démocratique! Il faut légiférer pour rétablir un semblant d’égalité républicaine…c’est le sens de l’histoire, l’élection d’Obama en atteste! Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs après les beaux discours nous saurons vite où sont les progressistes et où se trouve la frilosité et le conservatisme sclérosé.           BM      

0 Réponses à “Manifeste pour l’égalité réelle.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Bienvenue sur le blog du RC... |
Section du Parti socialiste... |
Le Nouveau Centre Montbard |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai
| Le vécu Algérien