Yes THEY did!

obama2.jpg 

En commençant cet édito je me suis fait l’intime promesse de ne pas tomber dans la fièvre Obamaniaque ou d’écrire un papier dont le recul d’analyse pourrait être comparé a celui des millions de carnets de groupies qui peuplent le fond des tiroirs des chambres d’ados de la planète. Donc je vais comme tout le monde saluer cette victoire comme il se doit, et avouer que cette longue nuit du 4 Novembre je l’ ai passé debout à écouter la radio jusqu’au petit matin et que malgré cette nuit blanche j’ai été envahi par un sentiment étrange de satisfaction et de sérénité. Un peu de cette sérénité que dégageait le président Obama pendant son discours nocturne de Chicago. Conscient que pour lui le plus dur restait à faire et que même s’il n’a été ni élu ni battu parce qu’il était noir, rien de ce qu’il fera ou dira, en tant que chef suprême des USA, ne manquera d’être mis en perspective ou en rapport avec sa « négritude » ou son « africanité ». C’est ainsi, mais il sait et nous savons aussi que la médiocrité lui est interdite et que sa présidence devra se dérouler sous le signe de l’excellence dans tous les domaines! Le formidable espoir que son élection suscite ne doit pas retomber et il aura fort à faire, le bilan de son prédécesseur est apocalyptique, la crise morale, sociale, économique et financière qu’il lui lègue est un cadeau empoisonné auquel il faudra faire face, Obama a promis de s’entourer des meilleurs et des plus brillants pour composer son cabinet, ils ne seront pas de trop pour effacer les ravages de 8 années d’administration BushPour le reste, comme beaucoup nous resterons attentifs aux dossiers qu’il devra traiter et  A la façon dont il les traitera: la crise des Subprimes, la politique sociale et fiscale qu’il mettra en place, la crise environnementale et la politique énergétique qu’il adoptera , l’Irak, l’Iran, l’Afghanistan, le conflit Israélo-Palestinien ainsi que l’agonie de l’Afrique. L’attente est immense et on sait depuis Rome qu’a 2 pas du Capitole…  En France cette élection fait l’unanimité et les tentatives de récupérations pathétiques sont autant de cache-misère jetés sur la sinistre réalité du paysage politique français, jetez un œil à la photo du congrès de Versailles de cet été et vous y verrez une affligeante monochromie qui dénote encore plus aujourd’hui avec les discours officiels des partis et cette hypocrisie structurelle qui fait qu’ en ce matin du 4 Novembre 2008 les USA et leur communautarisme tant décrié élisent un noir à la présidence, pendant que nous en France avec notre universalisme revendiqué nous n’avons pas même un député issu de la « diversité »! Alors oui son slogan s’est mué de « yes we can » en « yes we did ». Oui ILS l’ont fait!   

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

0 Réponses à “Yes THEY did!”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Bienvenue sur le blog du RC... |
Section du Parti socialiste... |
Le Nouveau Centre Montbard |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai
| Le vécu Algérien